Filière bois

Le Département veut dynamiser la ressource forestière, pour répondre à une demande en hausse.

 

  • 319 000 ha (49 % de la surface du département) : la forêt drômoise tient une place importante et variée. Au nord, les stations les plus productives sont les hêtraies-sapinières du Vercors-Royans et les châtaigneraies des Chambaran. Au sud, les Baronnies sont marquées par une influence méditerranéenne, à majorité de chênaies et pinèdes peu productives.
  • Forêt privée : 40 000 propriétaires forestiers se répartissent 242 000 ha (76 % de la forêt drômoise). Surface moyenne d’une propriété forestière : un peu moins de 6 ha, souvent répartis en plusieurs parcelles. Le morcellement de la propriété privée est souvent un obstacle à une gestion durable efficace et pérenne. Pour encourager une logique de gestion forestière, le Département participe avec le Centre régional de la propriété forestière de Rhône-Alpes (CRPF) à des actions de regroupement foncier volontaire (échanges, ventes ou achats de parcelles entre propriétaires). Les structures de regroupement comme les associations syndicales libres de gestion forestière sont encouragées car elles participent à une gestion pertinente des patrimoines forestiers.
  • La forêt publique (24 %) est gérée par l’Office national des forêts (ONF). Mais certaines forêts communales ne font pas encore l’objet d’une gestion forestière. Les communes les plus acitves sont regroupées au sein de l’association des communes forestières de la Drôme (COFOR 26).
    Dans un souci de gestion durable, le Département a soumis au régime forestier deux de ses espaces naturels sensibles (ENS). Les forêts départementales de Saoû et d’Ambel sont dotées d’un aménagement forestier, gérées par l’ONF et éco-certifiées PEFC.
  • Récolte bois : 50 % de bois d’œuvre, 38 % de bois d’industrie et 12 % de bois énergie commercialisé.
    Les résineux constituent 60 % de la récolte de bois d’œuvre dont 44 % de sapin/épicéa (sources : SERFOBE, 2001-2006).
    Pour le bois d’industrie, la récolte se compose à 90 % de bois de trituration, correspondant à l’exploitation des éclaircies de résineux (pin noir et pin sylvestre).

 

Dans votre agenda